Nouvelle procession contre la réforme des retraites…


C’est peu dire que je suis sceptique au sujet de ces manifestations régulières auxquelles nous convient les syndicats français. C’était encore le cas ce mardi 7 septembre pour exiger le retrait du projet de réforme des retraites. On a l’impression qu’on pourrait rebattre le pavé comme ça des dizaines de fois, sans obtenir la moindre victoire. Toutes les concessions dérisoires accordées par le gouvernement Fillon pour désamorcer la colère populaire avaient été décidées bien longtemps avant la mobilisation. Tout fait penser à une farce, les manipulations du gouvernement, les discours convenus des dirigeants des grandes centrales syndicales, et même ces processions qui ont parcouru en silence les villes de Bretagne et de France. Quelle symbole que ces foules réduites à l’atonie par l’absence de slogans communs… foules présentes mais muettes. Drôle de  tableau, qui en dit long sur l’impuissance de la société civile en France. 

 

Voici un tract, dans lequel je me retrouve, diffé par l’OCL / OLS à l’occasion de la journée de mobilisation :

RETRAIT TOTAL DU PLAN RETRAITE !

Pour la bourgeoisie, qui mène la danse, la réforme des retraites est indispensable afin, paraît-il, de « sauver » le régime par répartition. En fait, l’application d’une telle réforme – cotiser plus et plus longtemps pour être bien moins pensionné – ouvrira au contraire la voie à une retraite complémentaire par capitalisation que seuls les hauts revenus pourront se payer.
Sous prétexte de réduire la dette publique, cette réforme est encore un moyen supplémentaire de diminuer les dépenses sociales. Le but étant de nouvelles sources de profit pour le marché capitaliste.
Si cette réforme des retraites passe, le reste suivra. C’est pourquoi nous n’avons d’autre stratégie que de nous donner les moyens d’arracher son retrait total.
Ainsi que l’a dit le mouvement en Grèce : « Les peuples n’ont pas de dette, ils ne doivent rien à personne ». La « crise » actuelle n’est pas la nôtre. Les seuls à bénéficier de la situation présente sont ceux qui en sont responsables. Alors, qu’ils paient !

ARRÊTONS D’ÊTRE DUPES…

Nous n’accordons aucun crédit aux confédérations syndicales qui, unies ou non, nous convoquent de temps à autre à une journée de « mobilisation » sans lendemain : les syndicats ne font rien d’autre que défendre leur position de « partenaire social » face à l’État, et leurs actions visent non à créer le rapport de forces nécessaire pour le faire plier mais à agréger un mouvement d’opinion capable d’obtenir quelques aménagements de l’ordre existant avant de nous inviter à rentrer sagement à la maison.
Le combat mené autour de la réforme des retraites n’est pas non plus celui d’un large regroupement de gauche contre un gouvernement de droite, comme le disent certains. Les gouvernements de gauche en Europe (tels ceux de l’Espagne et de la Grèce) appliquent exactement la même politique que ceux de droite : recul de l’âge de départ à la retraite, baisse des salaires, privatisations, etc. En France, si la gauche revient au pouvoir, elle fera pour le capital ce que la droite n’a pas pu ou su faire.

… ET OPTONS POUR LE SEUL CHOIX POSSIBLE !

Nous qui sommes aujourd’hui dans la rue, en nous révoltant, nous avons plus à gagner qu’à perdre. D’autres formes de lutte sont nécessaires, comme ne plus faire payer les usagers : transports, électricité, etc. et occuper des lieux stratégiques, tout en sachant qu’il nous faudra arrêter tout, réfléchir et agir collectivement afin de faire reculer l’État.
Auto-organisons-nous à la base pour mettre le plus vite possible le capitalisme à la poubelle, une fois pour toutes et avant qu’il ne nous détruise. IL Y A URGENCE !

Une révolution est à faire,
Une autre société à construire !

Advertisements

Lezel ur respont

Fill in your details below or click an icon to log in:

Logo WordPress.com

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont WordPress.com Log Out / Kemmañ )

Skeudenn Twitter

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Twitter Log Out / Kemmañ )

Luc'hskeudenn Facebook

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Facebook Log Out / Kemmañ )

Google+ photo

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Google+ Log Out / Kemmañ )

War gevreañ ouzh %s

%d bloggers like this: