La société française en voie de dislocation

La société française est en voie de dislocation. C’est le sentiment que me donnent les derniers sondages annonçant Marine Le Pen en tête du premier tour de l’élection présidentielle 2012. Le phénomène est hallucinant, tout autant que l’élection de son père au 2ème tour de la même élection en 2002. Et pourtant on commence à s’habituer à cette présence incroyable de l’extrême-droite au sommet des sondages et des urnes. La grandeur de la France, et les autres foutaises du genre, en prennent un bon coup dans la gueule. Mais il n’y a que ça pour me réjouir, le contexte est trop désespérant par ailleurs. 

 

Fortuitement, ces sondages paraissaient au moment où je terminais la lecture de La Machine France, de Jean Ollivro (2007), et offraient une conclusion parfaite aux réflexions efficaces du géographe. Celui-ci brosse dans son essai le tableau d’une France fracturée, divisée, inégale, en complet décalage avec les beaux discours et les grands principes républicains. Le centralisme est pointé du doigt comme étant à l’origine du dysfonctionnement général de ce pays, qui, malgré un ingénierisme social forcené, se révèle incapable de résorber concrètement les fractures et les inégalités qui ne cessent de se renforcer dans la société française. Le lien social, lui, se délite complètement dans ce vaste hexagone, espace désormais indifférencié dans lequel la mobilité est survalorisée.

 

L’extrême-droite ne peut dès lors que prospérer dans cette communauté nationale apeurée, qui n’a de communauté que le nom, où la défiance s’installe partout entre classes, groupes, générations, voisins, individus…Le centralisme républicain continue de faire illusion. Ses adeptes restent nombreux et persuadés de leur supériorité idéologique. Mais leur dogme nous envoie droit dans le mur. Celui de l’extrême-droite pour commencer.

Advertisements

Lezel ur respont

Fill in your details below or click an icon to log in:

Logo WordPress.com

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont WordPress.com Log Out / Kemmañ )

Skeudenn Twitter

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Twitter Log Out / Kemmañ )

Luc'hskeudenn Facebook

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Facebook Log Out / Kemmañ )

Google+ photo

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Google+ Log Out / Kemmañ )

War gevreañ ouzh %s

%d bloggers like this: