Le Conseil général du Finistère a trouvé une utilité à la langue bretonne !

Je poursuis l’exploration de ces “élus républicains qui nous gouvernent”, avec cette fois une sortie de l’ancien maire de Brest, et président du conseil général du Finistère, Pierre Maille. Le Finistère s’apprête en effet à lancer une campagne de sensibilisation en faveur du bilinguisme précoce. L’initiative est bienvenue (on aimerait que notre département des Côtes-du-Nord en fasse autant) et l’affiche est alléchante avec une belle présence de la langue bretonne. Las, c’était évidemment trop beau. Mais laissons notre édile s’exprimer dans les pages du Télégramme daté du 29 décembre :

A l’heure de l’internationalisation des échanges et de l’Europe, personne ne conteste plus le bénéfice, pour le jeune enfant, de maîtriser plusieurs langues“, explique le président Pierre Maille. “D’un point de vue scientifique, les chercheurs s’accordent à penser que la construction d’un bilinguisme équilibré dépend étroitement de l’âge auquel la langue est apprise : le bilinguisme précoce est à la fois un atout pour l’apprentissage de plusieurs langues étrangères et une chance pour l’épanouissement personnel de l’enfant. En Finistère, la pratique de la langue bretonne dès le plus jeune âge est encouragée par le conseil général, car elle stimule l’éveil de l’enfant, lui confère des capacités pour apprendre les langues et le prépare au multilinguisme. Je souhaite que les familles finistériennes s’investissent encore davantage dans la transmission d’une seconde langue, que ce soit le breton ou une langue maternelle étrangère

Pour cet élu socialiste “breton” d’importance, le seul enjeu est l’adaptabilité à la mondialisation capitaliste et à l’Europe libérale. Il faut être plurilingue pour être compétitif dans le monde globalisé d’aujourd’hui.  Point de défense des cultures locales, ou d’évocation du besoin d”enracinement. C’est dépassé tout ça. Pierre Maille regarde droit devant, et nous parle d’avenir. Son dada, c’est le bénéfice cognitif et les facilités à apprendre les langues étrangères. La langue bretonne dans tout ça ? Un expédient. Elle est là, autant qu’on lui trouve une utilité. Pierre Maille nous apprend laquelle. Toute honte bue, il nous explique que si le Finistère encourage la pratique du breton, c’est “car elle stimule l’éveil de l’enfant, lui confère des capacités pour apprendre les langues et le prépare au multilinguisme“.  Le breton comme élément majeur de notre patrimoine, fondement de notre identité, vecteur de lien  intergénérationnel, objet d’apprentissage en soi ? Non, ça, il n’en a rien à foutre. L’enseignement du breton l’intéresse seulement parce qu’il permet la formation de petits bilingues précoces. D’ailleurs, “que ce soit le breton ou une langue maternelle étrangère“, peu importe au fond. L’important c’est d’être bilingue et d’être compétitif.

Merci Mr Maille de nous rappeler, après tant d’autres, combien l’élu républicain est soucieux du devenir de notre langue.

Advertisements

3 responses to “Le Conseil général du Finistère a trouvé une utilité à la langue bretonne !

  • gaid

    Très bon article, je suis tout à fait d’accord avec cette analyse qui montre à quel point pour nombre de nos élus, notre culture n’a que peu d’importance…
    Par conre, juste un détail, Pierre Maille n’est plus maire de Brest depuis 2001.

  • Marc'h

    Analyse très juste. Le problème c’est que de très nombreux militants de la langue bretonne (la plupart?) défendent celle-ci en des termes assez proches de ceux qui sont utilisés par P. Maille.

    Le rapport de force intellectuel et moral sur d’autres thèmes que ceux de la religion dominante-qu’elle soit économique ou nationale ou plus sûrement les 2- n’existe quasiment pas…

Lezel ur respont

Fill in your details below or click an icon to log in:

Logo WordPress.com

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont WordPress.com Log Out / Kemmañ )

Skeudenn Twitter

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Twitter Log Out / Kemmañ )

Luc'hskeudenn Facebook

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Facebook Log Out / Kemmañ )

Google+ photo

Emaoc'h oc'h ober un evezhiadenn gant ho kont Google+ Log Out / Kemmañ )

War gevreañ ouzh %s

%d bloggers like this: